Revenir en haut
Aller en bas


Forum rpg Yaoi (+18)

Partagez|

Toc - toc - tac (PV Oscar Leighton )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lucius Del'Serya
La douceur de la douleur
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 03/05/2017
MessageSujet: Toc - toc - tac (PV Oscar Leighton ) Ven 5 Mai - 21:53

L’église abandonné, territoire des White-sun, symbole de l'aide, de la compassion et du pardon... Enfin, pour le pardon, ce n'était peut-être pas si sur. Quoi qu'il en soit, c'était tout de même l'endroit ou se réfugiaient les membres du clan et ceux qui demandait l'aide et la protection de celui-ci et bien sur c'était l'endroit ou l'on avait le plus de chance de croisé leur chef, le fameux Oscar Leighton.

Lucius, pour sa part, n'y était pas si souvent. Il préférait parcourir l'underground de long, de large et de travers pour trouver du matériel ou des blessés à soigner mais une chose lui sautait aux yeux depuis des années: Ce n'est pas en jouant les médecins errants qu'il arrivera à sauver le plus de vie possible. Depuis peu, il avait alors récupérer un vieux commerce délabré dans les rues commerçantes - si on peut vraiment appeler ça comme ça dans cet endroit - qu'il avait peu à peu aménagé avec les moyens du bord, de façon patiente et organisé. Seulement voilà, même avec tout le bon vouloir du monde, sans le matériel adéquat, tout ça ne servirait à rien... Si il avait désormais de quoi pouvoir soigner les maladies et blessures les plus minimes, ce n'était pas le cas pour le reste.

C'est dans l'optique de changer ça qu'il était venu ici si tôt pour voir Oscar, avant qu'il ne soit accaparé par les autres et leurs demandes diverses. Alors que le soleil se levait à peine, ses pas claquait déjà dans la nerf de l'église, se répercutant dans un échos. Il s'arrêta devant l'autel, jetant un œil autours de lui avant de lancer d'un voix monotone mais qui ne cessa de se répéter dans la grande salle vide:

"Si vous aviez cinq minutes à m'accorder, je vous en serez grès Oscar."

Tout en parlant, il avait attraper entre ses doigts la boite d'allumette qui traînait sur l'autel pour allumer d'un geste patient le gros cierge qui s'y trouvait. Lucius n'était pas croyant, loin de là, une petite flamme allumé comme un signe d'espoir pour chacun ne faisait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar Leighton
Chef des White-Sun
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 26/03/2017
Emploi : Chef des White-Sun
MessageSujet: Re: Toc - toc - tac (PV Oscar Leighton ) Sam 6 Mai - 19:42

ft.
Lucius
« Toc toc tac »
641 mots
La plupart des membres des White-Sun vivaient hors de l'église leur servant de QG. La plupart car certains, comme leur chef, vivaient dans l'enceinte même de ce lieu sacré. Un lieu sacré qui n'en avait plus l'air même si les quelques croyants qu'Oscar avait récupérés essayaient de conserver son image. Oscar ne croyait pas à Dieu et toutes ses choses, cela faisait bien longtemps qu'il avait perdu la foi. Si une quelconque forme divine existait, Oscar ne se gênerait pas pour lui coller son point dans sa face. Il est pacifique oui, mais il ne faut pas pousser mémé dans les orties ! Impossible de croire qu'il existe un Dieu dirigeant un monde comme celui-ci.. Personne ne dirige ce monde. Bref. Pourquoi l'église ? Quand Oscar était arrivé dans l'underground, il s'agissait du seul bâtiment qui avait en partie résisté. La ville était plus ou moins ravagée, certains bâtiment étaient réduits à l'état de ruines, mais cette église ne semblait pas vouloir tomber. Du moins pas la partie centrale. Jadis ce fut une cathédrale, Oscar l'avait deviné en l'explorant la première fois. Quelques pièces n'étaient plus accessibles pour diverses raisons, mais le toit tenait toujours. C'était important. Mais on ne pouvait pas en dire plus pour les fenêtres. Certains vitraux étaient brisées et mal gré qu'on eut essayé de les réparer à plusieurs reprises, ils tenaient plus ou moins. Les hivers sont donc difficiles mais c'est toujours mieux que de dormir dehors. Et puis, Oscar ne retient personnes ici. C'est un lieu d’accueil, non pas une prison. Bref.

Aujourd'hui Oscar s'était levé tôt, en même temps que les premiers rayons du soleil. Il allait faire doux aujourd'hui. Le chef des White-Sun avait enfilé le premier pull bleu terne qui lui passa sous la main et un jean troué à la cuisse et au genou. Ça fera l'affaire pour aujourd'hui, et pour une fois il n'avait passé pas deux heures dans sa "salle de bain". Le plus vieux avait ensuite quitté sa chambre pour aller se faire un café. Il appelait cette chose noire qu'il buvait "café", mais il était persuadé que le vrai café n'avait pas ce goût-là. Entre ses lèvres il avait coincé une clope et maintenant il cherchait de quoi l'allumer.. Il avait perdu ses allumettes je-ne-sais-où encore. « Si vous aviez cinq minutes à m'accorder, je vous en serez grès Oscar. » Une voix résonna dans l'enceinte de l'église et se propagea dans quelques couloirs. Ledit Oscar put l'entendre de là où il se trouvait et abandonna ses recherches pour rejoindre Lucius. Il avait reconnu la voix de leur médecin, tant pis pour ses allumettes. En arrivant près de Lucius, il se passa une main sur son visage, comme pour tenter d'effacer l'air de fatigue sur ses traits. Eh oui, cela faisait à peine quinze minutes qu'il avait quitté les bras de Morphée.

« Cinq minutes ? Seulement ? On ne peut pas faire grand chose en cinq minutes.. » En parlant, Oscar avait attrapé le cierge entre ses doigts pour l’amener près de son visage. Sa clope pendait toujours malheureusement au bout de ses lèvres et quand il l'eut allumé avec la mèche du cierge, il tira une première bouffée. « Qu'est-ce que je peux faire pour toi Serya ? » Oscar appelait toujours quelqu'un par son nom de famille, sauf dans certains cas. En reposant le cierge il remarqua que c'était son interlocuteur qui avait ses allumettes. Première bonne nouvelle de la journée, elles n'étaient pas perdues. Oscar tendit donc naturellement sa main vers le médecin pour lui faire comprendre silencieusement qu'il souhaitait récupérer son précieux paquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Del'Serya
La douceur de la douleur
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 03/05/2017
MessageSujet: Re: Toc - toc - tac (PV Oscar Leighton ) Dim 7 Mai - 2:07

Peut-être était-il arrivé trop tôt. Oscar ne semblait pas réveillé depuis longtemps, habillé d'un jeans trouée et d'un pull bleu terne. Lucius pour sa part s'était vêtu juste d'un pantalon de toile noire et d'une veste longue tout aussi ténébreuse qui lui tombait jusqu'au genoux et cachait ainsi les ailles de son dos. Il avait arrêté depuis bien longtemps maintenant de porter des t-shirt et des pulls qui le gêner au niveau de la base de celle-ci: La veste boutonné suffisait pour cacher son corps aux yeux des autres.

Le chef avait user du cierge pour allumer sa cigarette avant de voir que son médecin possédait sa boite d'allumette. Après avoir demandé en quoi il pouvait l'aider, il tendis la main. L'hybride, d'un geste lent et précis lui déposa l'objet dans le creux de la paume.

"Ce n'est qu'une façon de parler.... Plus ou moins, cela me va aussi."

Se posant contre l'autel, Lucius croisa un bras, relevant l'autre pour caresser du bout des doigts ses lèvres grisées comme un homme en pleine réflexion. Il pesait intérieurement chaque mot utilisé.

"Vius n'ignorez pas que j'ai commencé à aménagé une petite boutique dans les ruelles pour la transformer en centre médicale improvisé et c'est avec un certain plaisir que je peux affirmer qu'elle peut enfin ouvrir véritablement ses portes, l'espace étant séparé en plusieurs salles définis..."


Enfin plusieurs... Une salle d'attente, une salle de consultation, une "salle d'opération" loin d'être aussi stérile qu'il le faudrait, une réserve et deux chambre de deux lits mais pour l’underground, c'était déjà un miracle.

"... Et que je compte la laisser gratuite et ouverte, autant aux indépendants qu'aux White-sun et qu'au Black-gun ..."

Parce que tout le monde mérite de vivre ou du moins d'essayer d'avoir la chance de le faire, allié ou non.

"... Mais.... Je manque terriblement d'outils encore. Je sais que je n'aurais pas le matériel de pointe de la ville haute, mais je suis rapidement à cour de compresse, d'alcool et d'antibiotique. Ce serait bien d'aller faire une petite visite hors de l’underground pour récupérer ce genre de chose..."

Les maladies et les blessures graves provoqués par les combats étaient quotidien dans ce secteur et donc le genre de soucis de santé à régler en priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Toc - toc - tac (PV Oscar Leighton )

Revenir en haut Aller en bas

Toc - toc - tac (PV Oscar Leighton )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Bryule :: Underground :: Église Abandonnée-