Revenir en haut
Aller en bas


Forum rpg Yaoi (+18)

Partagez|

Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Léonardo Danteli
La Dame à l’hermine
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 17/05/2017
Emploi : Peintre
MessageSujet: Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed] Mer 31 Mai - 19:32

 






Un homme de Vitruve ?


Feat. Gleen Reed




J’embrassais tendrement Luciel avant de sortir, mon chevalet et mes toiles vierges derrière mon dos, tout mon nécessaire à dessin et à peinture dans un autre sac mis en bandoulière. J’avais rendez-vous avec le maire, je ne savais pas pourquoi mais peu importait. Pourquoi avoir pris mon nécessaire à dessin et à peinture ? Parce que je ne partais jamais sans.

En marchant, je me demandais bien ce que pouvait me vouloir le maire… Peut-être était-ce dû à ma dernière arrestation… quand j’ai tenté de rentrer chez Luciel en sous-vêtements et sans papiers parce que j’avais tout donné… en oubliant de garder mes justificatifs d’identité…

Je haussais les épaules. Peu importe la raison, c’est toujours une bonne chose de rencontrer de nouvelles personnes, quelles que soient les circonstances. Mon sourire s’élargit encore alors que je progressais joyeusement dans la ville, direction la Mairie ! Enfin…. Euh… elle est où la Mairie déjà ? Je regardais autour de moi, sans savoir quelle direction prendre. Alors je fis la meilleure chose à faire dans ce cas-là ! Je prenais des rues au hasard, dans l’espoir de tomber sur une qui me mettrait sur le bon chemin.

Contrairement à ce que l’on peut penser, ça fonctionne à merveille ! Je finissais par tomber sur des panneaux indiquant la Mairie. Je progressais petit à petit, sifflotant, toujours avec la joie de vivre. J’entrais enfin dans la bâtisse et allais m’annoncer à l’accueil. Le réceptionniste s’en alla pendant un temps, sans doute pour informer le maire que j’étais là. Il revint peu de temps après et me guida dans la bâtisse.

C’était grand, c’était luxueux, je pourrai dire que la mairie me faisait un peu penser au manoir de mes parents en Italie… enfin, non, peut-être pas… sachant que ce n’est pas le même type d’architecture… mais niveau espace et luxe, on était au même niveau. Le réceptionniste me demandait de traiter le maire comme tout le monde, de ne pas m’apitoyer sur son sort, et autres paroles que je ne comprenais pas vraiment.

Nous longeâmes ensuite un grand couloir, où je vis divers médecins et infirmiers se diriger vers la sortie. Mon guide ne fit aucune allusion à cela, continuant son chemin tranquillement avant de s’arrêter à une porte à laquelle il frappa avant d’ouvrir. J’entrais avec lui, puis il me présenta à un homme aux cheveux blancs comme moi et aux yeux rouges… je souriais encore plus, il me faisait penser à Lorenzo ! Sans la queue d’hermine et avec les cheveux plus courts. Le réceptionniste sorti de la pièce, nous laissant seuls. Je m’avançais et m’inclinais poliment.

Enchanté Monsieur Reed, je suis Léonardo Danteli da Venezia.

Je me redressais en lui souriant gentiment, comme à mon habitude. J’avais bien remarqué qu’il était en fauteuil roulant, mais je n’avais pas l’intention d’en parler ou de relever la chose.

Que puis-je pour vous ?



©Codage by Littleelda from Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gleen Reed
Maire de Bryule
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 25/02/2017
Emploi : Mairede Bruyle
MessageSujet: Re: Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed] Jeu 1 Juin - 20:56







Un homme de Vitruve ?

Ft Léonardo



Encore de la paperasse. Je n'en pouvais plus... absolument plus. Après mon retour de l'hôpital, je n'avais pas vraiment pris de pause et j'avais bossé comme un acharné, malgré les recommandations des médecins. Je soupirais, mes assistants me ramenant de plus en plus de dossier? Bon, je devais m'organiser. Je les triais minutieusement, me déplaçant avec ma chaise roulant pour les rangers et les classer dans les étagères. Une chose après l'autre je me disais. Puis j'entendis frapper à ma porte... c'était mes médecins. Ils venaient me remonter les bretelles, mais d'un seul regard je les fis taire. Leur faisant comprendre que je faisais ce que je voulais. J'eus le droit à des traitements médicaux rapides. Une prise de sang et des injections. Je n'en pouvais plus. Vivement qu'il arrête de venir m'embêter au travail. Ils me posèrent tout un tas de questions gênante, avant de me redonner des conseils... ne pas boire d'alcool et ne pas fumer pour le moment. Je les laissais sortir... ils me saoulaient. Une fois bien sur qu'ils soient dehors, je pris un cigare que j'allumais... je soupirais de plaisirs.

Puis l'on frappa de nouveau à la porte... j'écrasais rapidement le cigare en râlant et vit un jeune homme entrer. Je lui souris avec douceur et bienveillance. Je le laissais se présenter, tout en m'approchant en activant la commande de ma chaise. Il était plus grand que moins ainsi... je regrettais ma taille d'autre fois. Je lui tendis la main pour le saluer, le laissant finit. Voilà donc le peintre talentueux dont j'ai entendu parler.

-"Bienvenue à vous Monsieur Danteli, je suis ravi de faire votre connaissance."

Je l'invitais à s'asseoir avant de retourner derrière mon bureau, je posais mes coudes dessus, croisant mes doigts tout en l'observant.

-"J'ai entendu parler de votre talent, et je souhaiterais changer ce tableau par un nouveau. "

Je lui présentais l'oeuvre magnifique qui ornais le mur à ma droite. J'étais encore valide dessus, et je voulais qu'il me peigne dans ma chaise.

-"Mais avant tout de chose avez vous soif? Wisky? Scotch? Gin? "

Je continuais de sourire de manière franche, je n'étais pas un joueur.


© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonardo Danteli
La Dame à l’hermine
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 17/05/2017
Emploi : Peintre
MessageSujet: Re: Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed] Dim 4 Juin - 10:17

 






Un homme de Vitruve ?


Feat. Gleen Reed




J’aimais beaucoup le sourire du maire. Il était doux et bienveillant, et j’y répondais volontiers. Alors que je me présentais, il s’avança avec sa chaise roulante. J’étais désolé pour lui, mais je n’allais pas faire preuve de pitié… cela pouvait faire plus de mal que de bien. Je serrais la main qu’il me présentait en souriant encore plus grand. Je le relâchais en me reculant respectueusement.

-"Bienvenue à vous Monsieur Danteli, je suis ravi de faire votre connaissance."

Je m’inclinais encore respectueusement.

De même Monsieur Gleen.

Je me redressais poliment en acceptant son invitation à m’assoir. Je prenais place en l’observant prendre place en face de moi, et je rosissais légèrement en le voyant appuyer ses coudes sur le bureau pour m’observer. J’étais toujours gêné et mal à l’aise quand on me regardait… même Luciel avait du mal à « m’admirer » trop longtemps.

-"J'ai entendu parler de votre talent, et je souhaiterais changer ce tableau par un nouveau. "

Je rougissais encore plus au mot « talent ». Je n’en avais pas vraiment… pas autant que celui qui avait peint le beau tableau de lui qui était encore valide à l’époque. J’espérais ne pas le décevoir… Je ne comprenais pas pourquoi tout le monde disait que j’avais du talent… mon jumeau le premier, depuis que nous étions tout petits.

-"Mais avant tout de chose avez vous soif? Wisky? Scotch? Gin? "

Je souriais encore.

Je suis désolé mais je ne bois pas d’alcool… je ne voudrais pas déranger… un verre d’eau suffira s’il vous plait.

Mon sourire restait, j’étais tout de même heureux de rencontrer une nouvelle personne.

P… par contre j’espère ne pas vous décevoir… je ne trouve pas que j’ai tant de talent que cela mais je ferai tout pour vous satisfaire. Pourriez-vous m’expliquer vos attentes s’il vous plait ? Ce tableau est magnifique déjà…



©Codage by Littleelda from Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gleen Reed
Maire de Bryule
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 25/02/2017
Emploi : Mairede Bruyle
MessageSujet: Re: Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed] Dim 4 Juin - 16:21







Un homme de Vitruve ?

Ft Léonardo



Je souris quand il m'appela "Monsieur Gleen", il semblait vraiment adorable et innocent, tout le contraire de ce monde. Il me confia qu'il ne buvait pas d'alcool et qu'il désirait plutôt un verre d'eau, je hochais la tête tout en écoutant la suite de son discours. Je ris doucement à sa réponse et j'appuyais sur le bouton de l'interphone.

-"Pourriez-vous nous apporter une carafe d'eau et un verre? Ainsi qu'un verre de Whisky avec des glaçons pour mon invité? "

Oui je mentais à mon assistant... et je fis mine à mon invité de rester discret là-dessus après avoir relâché le bouton.

-"Je n'ai pas le droit de boire d'alcool... et comme mes assistants sont sévère avec moi, je dois ruser un peu..."

J'avoue que j'avais un peu honte de l'embarquer dans mes magouille, mais bon, un verre n'allait pas me tuer contrairement à ce que pensait le médecin. Je restais souriant, réfléchissant soigneusement à ce que j'allais lui répondre.

-"Déjà, vous pouvez m'appelez Gleen, les "Monsieurs" Reed ou Gleen, très peu pour moi... et oui ce tableau est magnifique, il avait été fait par un artiste de talent... mais il est mort depuis au moins une dizaine d'année et il ne me représente plus du tout."

Je réfléchissais posément, ne voulant pas lui donner trop d'information d'un coup, que la création vienne tout de même de lui. Et puis j'étais assez curieux, il n'étais pas de Bryule, j'avais également envie de le questionner sur sa ville natale, mais ceci attendrait un peu, car je commençais déjà à m'emmêler les pinceaux... je me massais d'ailleurs une tempe, trop réfléchir n'était pas bon pour moi en ce moment. Mais je ne pouvais pas laisser la gestion de la ville à un autre. Je préférais me tuer à la tâche.

-"Pour que vous ayez une petite idée de ce que je souhaite réellement... j'ai besoin de savoir ce que vous savez déjà sur moi et ma lignée...

Je reposais mon regard dans le sien, sérieux, un mal de tête commençant, mais je pouvais l'ignorer et garder le sourire.


© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonardo Danteli
La Dame à l’hermine
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 17/05/2017
Emploi : Peintre
MessageSujet: Re: Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed] Mar 6 Juin - 14:21

 






Un homme de Vitruve ?


Feat. Gleen Reed




Je souriais au maire. Il semblait vraiment gentil. Il hocha simplement la tête à ma demande en riant à ma réponse. Je ne comprenais pas pourquoi, mais ça ne me vexait absolument pas. Je me contentais simplement de sourire, le regardant appuyer sur un bouton qui devait commander l’interphone.

-"Pourriez-vous nous apporter une carafe d'eau et un verre? Ainsi qu'un verre de Whisky avec des glaçons pour mon invité? "

Je ne comprenais pas… quand avais-je dis que je voulais du whisky ??? Je fouillais ma mémoire… non non… j’avais bien demandé un verre d’eau… Et je compris à la mine de Gleen que j’avais raison. Pourquoi mentait-il ? C’était mal de mentir…

-"Je n'ai pas le droit de boire d'alcool... et comme mes assistants sont sévère avec moi, je dois ruser un peu..."

J’eus un air peiné. Ça me rendait triste qu’il en arrive là… je ne lui en voulais pas de m’entrainer là-dedans, mais c’était mal de mentir. Il devrait être franc avec les autres et essayer de négocier ne serait-ce qu’un verre par semaine. Ça serait déjà mieux que rien non ? Ne pouvait-il pas faire ainsi ? Enfin… ce n’était pas mes affaires, je n’avais pas vraiment à m’en mêler même si ça me chagrinait.

-"Déjà, vous pouvez m'appelez Gleen, les "Monsieurs" Reed ou Gleen, très peu pour moi... et oui ce tableau est magnifique, il avait été fait par un artiste de talent... mais il est mort depuis au moins une dizaine d'année et il ne me représente plus du tout."

Je hochais la tête, l’écoutant attentivement, attendant la suite. Il était vraiment gentil malgré ses mensonges à ses assistants. Mais c’était pour ne pas les inquiéter, je cachais souvent à Luciel quand j’allais mal ou que je m’étais blessé. Evidemment, il découvrait toujours tout, il lisait en moi comme dans un livre ouvert et je ne savais pas mentir.

Je fus inquiet en voyant le maire se masser une tempe. Allait-il mal ? Devais-je appeler quelqu’un ?

-"Pour que vous ayez une petite idée de ce que je souhaite réellement... j'ai besoin de savoir ce que vous savez déjà sur moi et ma lignée...

Je me mordais fortement la lèvre en blêmissant limite. Je soutenais son regard… mais j’étais gêné… comment le lui dire ? … je n’avais pas vraiment de choix. Je soupirais doucement.

Je suis désolé… ma… mais je ne me suis… jamais penché sur votre lignée. J’avoue avec honte que mon monde s’arrête à mes proches et à ma peinture… je suis vraiment désolé si je vous vexe, telle n’est pas mon intention… je suis juste franc avec vous.

Je me mordais encore plus la lèvre… finalement je n’arrivais pas à me contrôler.

E… et si vous voulez mon avis… vous feriez mieux de négocier avec vos médecins et vos assistants ne serait-ce qu’un verre d’alcool par semaine. Mentir n’est jamais bon pour personne…



©Codage by Littleelda from Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gleen Reed
Maire de Bryule
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 25/02/2017
Emploi : Mairede Bruyle
MessageSujet: Re: Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed] Mar 6 Juin - 23:12







Un homme de Vitruve ?

Ft Léonardo



Sa réponse était des plus adorable et me faisait le plus grand bien au final. Trop de monde me connaissaient par coeur et je n'avais jamais l'occasion de réellement parler de moi. Et son conseil pour l'alcool était des plus touchant également. Il n'avait pas tout à faire tord, mais à vrai dire, j'étais pas mal couvé par certain de mes assistants, seul Stain... me laissaient un peu de liberté au niveau de ma santé. En pensant à lui, je me mordais l'intérieur de la joue, me demandant encore pourquoi j'avais accepté sa demande en mariage. Mais bon là n'étais pas le sujet. Je lui fis signe de se calmer avant de lui répondre avec calme et bienveillance.

-"Ne vous en faites pas, au final, ça me fait plaisirs d'être avec quelqu'un qui ne cherche pas à prendre ma place. La politique est un monde bien rude et d'un côté j'envie votre monde, il doit être des plus agréables. Et concernant l'alcool, vous avez certainement raison, mais... mes assistants ne sont pas sot, ils savent probablement que j'essaie de les avoir, détendez vous. "

Je ris doucement, négocier était une de mes spécialités, mais depuis l'attentat, j'avais besoin de respirer un peu et mon côté espiègle ressortait un peu. Je vis mon assistant entrer et déposer les boissons, je fis un peu la tête en voyant qu'il me servait une tisane. Il m'expliqua que c'était pour mon bien, saluant poliment mon invité avant de sortir de mon bureau.

-"Vous voyez! De vrai mère poule! Je vais négocier à l'avenir. Et sinon, concernant ma lignée, nous faisons partie de la plus pure de Bryule, nous nous partageons le rôle de Maire ou de Générale depuis quelques génération avec les Rocks... Donc, nous sommes assez respecté, mais j'avoue que ceci ne veut pas dire grand chose pour moi."

Je lui souriait encore, attendant sa réponse, j'avais plein de question à lui poser également, mais une chose après l'autre. Je voulais en apprendre bien plus sur lui, car je crois savoir qu'il n'est pas originaire de cette ville.



© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonardo Danteli
La Dame à l’hermine
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 17/05/2017
Emploi : Peintre
MessageSujet: Re: Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed] Sam 17 Juin - 11:49

 






Un homme de Vitruve ?


Feat. Gleen Reed




J’étais gêné de ne pas m’être un minimum renseigné sur Gleen… enfin… je me connais, je n’y aurai jamais pensé par moi-même… j’étais tellement tête en l’air qu’il m’était impossible de penser spontanément à me renseigner sur les autres avant de les rencontrer. Je préférais aussi les laisser parler d’eux, c’était mieux d’avoir la surprise de découvrir l’autre. Je soupirais de soulagement en voyant le maire me faire signe de me calmer, ce que je fis étonnement rapidement. Sa voix m’y aidait beaucoup, elle était calme, sans une once d’agacement, au contraire, il semblait vraiment être gentil.

-"Ne vous en faites pas, au final, ça me fait plaisirs d'être avec quelqu'un qui ne cherche pas à prendre ma place. La politique est un monde bien rude et d'un côté j'envie votre monde, il doit être des plus agréables. Et concernant l'alcool, vous avez certainement raison, mais... mes assistants ne sont pas sot, ils savent probablement que j'essaie de les avoir, détendez vous. "

Je souriais joyeusement en l’entendant rire. C’était vraiment agréable d’entendre les autres rire, cela m’émerveillait toujours. Je hochais la tête pour lui signifier que j’avais compris. Au fond, ses assistants me faisaient penser un peu à Luciel qui ne cessait de s’inquiéter pour moi. A Lorenzo aussi, qui était de la même trempe. Tous deux avaient toujours peur pour moi, toujours peur que je perde mes papiers, que je donne tout ce que j’ai à un passant, bref, ils étaient toujours inquiets à mon sujet. Mais contrairement à Gleen, je trouvais toujours un moyen d’échapper à leur vigilance.

Un assistant entra et déposa les boissons. Je réprimais un léger rire en voyant la tête du maire quand il posa ses yeux sur une tisane, encore plus quand l’assistant commença à expliquer que c’était pour son bien. Je lui rendais son salut et le laissais sortir, reportant mon attention sur le maire.

-"Vous voyez! De vrai mère poule! Je vais négocier à l'avenir. Et sinon, concernant ma lignée, nous faisons partie de la plus pure de Bryule, nous nous partageons le rôle de Maire ou de Générale depuis quelques génération avec les Rocks... Donc, nous sommes assez respecté, mais j'avoue que ceci ne veut pas dire grand chose pour moi."

J’avais sorti rapidement un carnet et un stylo et je prenais des notes rapidement. Je lui souris gentiment. La toile m’apparaissait petit à petit dans ma tête. Je me mis à griffonner rapidement sur mon carnet de croquis que j’avais aussi sorti. Ce n’était peut-être pas poli, mais je ne voulais pas perdre mes idées. Je représentais le fauteuil du maire avec ce dernier dedans, jusque-là, rien d’extraordinaire. Je mettais en arrière-plan ce qu’il était autrefois, mais de manière spectrale, un peu comme un vague souvenir qui ne disparaissait pas complètement mais presque. Je regardais mon esquisse et grimaçais. Il manquait quelque chose…

Hmm… J’ai déjà une idée pour la toile… mais j’aimerai connaitre, s’il vous plait, votre hybridation, afin de le compléter.

Je lui montrais mon esquisse, il y avait une place vide.

Je pensais vous représenter tel que vous êtes à présent, et en arrière-plan, mettre votre ancien vous qui disparait légèrement, tel un spectre qui refuse de s’en aller mais qui disparait peu à peu malgré lui. Et pour compléter le tableau, je pensais représenter votre hybridation sur le côté. Qu’en pensez-vous ?



©Codage by Littleelda from Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gleen Reed
Maire de Bryule
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 25/02/2017
Emploi : Mairede Bruyle
MessageSujet: Re: Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed] Dim 18 Juin - 15:26







Un homme de Vitruve ?

Ft Léonardo



Je levais un sourcil quand il me demanda mon hybridation. Il ne me connaissait vraiment pas, je me demandais comment il se tenait alors informé de comment tournait notre monde, les journaux, les émissions étaient ce que je regardais le plus afin de toujours être au courant de tout. Et puis ces temps j'avais fait la une de tous les journaux... les journalistes étant des rapaces, j'avais même eu le droit à une interview autobiographique. Enfin bref, je n'allais pas lui reprocher de ne pas avoir les mêmes centre d'intérêt et les même priorité que moi, car je serais moi même incapable de faire ce qu'il fait. J'écoutais ses interrogations et ce qu'il me disait tout en regardant le croquis. son idée était bonne, mais je ne voulais pas me tourner vers le passé chaque fois que je regardais ce tableau et ce point me gênait un peu, alors avant de lui répondre, je lui parlais avec douceur.

-"J'aime votre idée, mais pourriez vous chaque jour regarder quelque chose qui vous rappel que vous n'étiez pas diminué par le passé? "

Je soupirais, mais pas à son encontre, pour moi même. Je n'étais pas encore assez fort pour tourner la page.

-"L'on peut voir ce tableau de différente manière, comme quoi j'ai survécu à mon attentat et malgré mon handicape présent, je suis toujours là. Mais je suis un homme qui se tourne vers l'avenir et uniquement vers l'avenir. Comprenez vous alors pourquoi je préfère vois autre chose sur ce tableau? "

Je lui souris tendrement, j'espérais surtout ne pas le froisser, il avait beaucoup de ressources selon moi.

-"Et mon hybridation... je suis un chêne, nous avons une maladie dans ma famille... plus nous vieillissons, plus nous nous transformons en arbre. Est-ce que vous vous êtes déjà baladé dans le parc de la Ville Haute? Avez vous déjà vus les grand chênes qui y sont planté? Et bien ce sont mes ancêtres.."


© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonardo Danteli
La Dame à l’hermine
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 17/05/2017
Emploi : Peintre
MessageSujet: Re: Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed] Sam 1 Juil - 23:21

 






Un homme de Vitruve ?


Feat. Gleen Reed




-"J'aime votre idée, mais pourriez vous chaque jour regarder quelque chose qui vous rappel que vous n'étiez pas diminué par le passé? "

Je me grattais la tête, un tic que j’avais parfois quand mon cerveau commençait à faire des schémas tout seul. Je comprenais ce qu’il voulait dire, il voulait faire un trait sur le passer, l’effacer complètement et ne se tourner que vers l’avenir. Il soupira, ce qui m’inquiétait. Etait-il si désespéré que cela ?

-"L'on peut voir ce tableau de différente manière, comme quoi j'ai survécu à mon attentat et malgré mon handicape présent, je suis toujours là. Mais je suis un homme qui se tourne vers l'avenir et uniquement vers l'avenir. Comprenez vous alors pourquoi je préfère vois autre chose sur ce tableau? "

Je hochais la tête et lui rendais son sourire. Je refusais alors à mon imagination tous les croquis qui le montraient comme il était autrefois. Pleins d’autres croquis se faisaient devant mes yeux, je n’avais que l’embarras du choix.

-"Et mon hybridation... je suis un chêne, nous avons une maladie dans ma famille... plus nous vieillissons, plus nous nous transformons en arbre. Est-ce que vous vous êtes déjà baladé dans le parc de la Ville Haute? Avez vous déjà vus les grand chênes qui y sont planté? Et bien ce sont mes ancêtres.."

Je me figeais un instant, légèrement tremblant, un tremblement non pas de peur ou d’effroi, mais un tremblement d’excitation. Cela m’aidait beaucoup pour ma future toile. J’attrapais mon carnet de croquis et mon crayon et me mis à dessiner frénétiquement, emporté par une force que je ne saurai décrire. J’avais tellement d’idées… je les mettais toutes en dessins. Plusieurs pages y passèrent, je me grattais à nouveau la tête, me mettant du crayon sur le visage. Peu m’importait, mon physique n’était pas une priorité. Je finis par m’arrêter net sur un dernier croquis. Celui-là, j’étais persuadé que c’était le bon, ou du moins, je l’espérai. Je le montrais au maire.

Cela vous conviendrait-il mieux ?

Il représentait le maire en fauteuil roulant au centre, au milieu de chênes dont les racines semblaient prêtes à l’entraîner avec elles au loin. Mais la figure de l’homme restait douce, gentille, avec une certaine noblesse et une certaine fierté.



©Codage by Littleelda from Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gleen Reed
Maire de Bryule
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 25/02/2017
Emploi : Mairede Bruyle
MessageSujet: Re: Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed] Dim 2 Juil - 16:39







Un homme de Vitruve ?

Ft Léonardo


Je l'observais amusé, il avait des gestes et des petites manières bien propre à lui, je sentais sa fibre artistique travailler. Il semblait vraiment concentré et je le laissait faire, buvant ma tisane en attendant, le laissant finir. Il faisait plusieurs croquis et j'étais content d'une certaine coté de l'inspirer. Je croisais mes doigts, attendant patiemment, il était dans son monde, mais ceci ne me gênait absolument pas et puis je ne pensais pas qu'il me ferait un croquis aussi rapidement. Quand il me le tendis, je le prend doucement, lui tendant en contrepartie un mouchoir, lui montrant sa joue où se trouvait des traces de crayons pour lui faire comprendre de s'essuyer. J'observais alors le croquis, assez satisfait. J'essayais de l'imaginais dans mon bureau, trônant à la place de l'autre. Je l'imaginais en couleur, essayant un peu de me mettre à la place de Léonardo. Mais malgré ça, je me demandais comment il allait s'y prendre et comment est-ce qu'il allait arriver à rendre tout cela réaliste. Je devais lui faire confiance, il n'était pas peintre pour rien. Je lui rendis son carnet, hochant doucement la tête.

-"Ceci me convient parfaitement, je trouve que vous avez beaucoup de ressources et j'avoue être heureux d'avoir fait appel à vous. Combien de temps pensez-vous que cela prendra? Pour le réaliser..."

J'appuyais mon dos sur le dossier de mon fauteuil électrice, croisant à nouveau mes doigts entre eux, regardant brièvement le tableau qui allait bientôt être changé.

-"Et puis, Monsieur Danteli, si je ne me trompe pas, vous n'êtes pas de Bryule,n'est-ce pas?

Je voulais être sur avant de lui poser plusieurs question. J'étais un peu impatient de savoir d'où il venait et son parcoure pour arriver ici.


© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonardo Danteli
La Dame à l’hermine
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 17/05/2017
Emploi : Peintre
MessageSujet: Re: Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed] Jeu 6 Juil - 19:37

 






Un homme de Vitruve ?


Feat. Gleen Reed




Le maire pris mon croquis, et me donnait un mouchoir en échange. Je souriais en comprenant que j’avais encore sali mon visage !, Je le prenais doucement, souriant encore.

Merci.

Je m’essuyais, attendant sa réaction par rapport au croquis… Il me rendit le carnet en hochant la tête, carnet que je ne rangeais pas de suite, attendant des mots pour définir ce qu’il en pensait. J’avais encore pleins d’idées si ça ne lui allait pas.

-"Ceci me convient parfaitement, je trouve que vous avez beaucoup de ressources et j'avoue être heureux d'avoir fait appel à vous. Combien de temps pensez-vous que cela prendra? Pour le réaliser..."

Je réfléchissais pendant qu’il appuyait son dos sur le dossier de son fauteuil. Combien de temps… Je souriais en me massant la nuque.

Eh bien… ça dépend… n’étant pas très organisé et plutôt de nature à être rapidement distrait… je suis du genre à mettre une peinture ou un dessin de côté pour en faire un autre afin de capturer l’action qui se passe sous mes yeux… Mes commandes… autant je peux les honorer en une semaine, autant je peux mettre des mois. Mais je vais essayer de faire votre tableau en deux semaines maximum, le temps de trouver les bonnes couleurs, de bien organiser le tout sur la toile.

Je continuais de me masser la nuque en lui offrant un sourire gêné. Eheh… oui, c’était un de mes gros défauts… c’était toujours Luciel qui me rappelait à l’ordre. J’admirais sa capacité à être si organisé et concentré dans ce qu’il faisait… c’était là une arcane qui m’était totalement inconnue. Je suivais le regard du maire vers le tableau qui allait bientôt être remplacé… bientôt ou pas… cela dépendait de moi…

-"Et puis, Monsieur Danteli, si je ne me trompe pas, vous n'êtes pas de Bryule,n'est-ce pas?

Je reportais mon attention sur lui, surpris, avant de sourire à nouveau.

Non en effet, je viens d’Italie, de Venise plus précisément.



©Codage by Littleelda from Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gleen Reed
Maire de Bryule
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 25/02/2017
Emploi : Mairede Bruyle
MessageSujet: Re: Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed] Mar 11 Juil - 2:56







Un homme de Vitruve ?

Ft Léonardo


J'écoutais sa réponse, content du délais qu'il me proposait. Deux semaines, c'était parfait. Mais je comprenait qu'il allait devoir s'organiser pour y arriver, et s'il lui fallait un délai  supplémentaire, je comprendrais parfaitement. Je relevais la tête en l'entendant répondre à ma question, un peu surpris qu'il n'en dise pas plus sur ses origines. Il était tellement rare de nos jours de pouvoir voyager et de s'installer dans une ville différente de celle de notre famille. Les démarches étaient longues et compliquées, elles demandaient beaucoup d'organisation. Il me semblait être un jeune homme assez introverti. Je l'observais, souriant et toujours prévenant.

-"Comment est-ce là-bas?"

Je voulais qu'il m'en parle en détails, connaitre un peu son parcours. J'étais curieux de savoir comment c'était ailleurs. La politique, les rangs sociaux, l'organisation de la ville. Est-ce que tout cela était similaire à chez nous? J'aimerais un jour pouvoir voyager, mais pour le moment, j'avais bien trop d'obligation qui me retenait. Et puis, même si parfois j'avais l'opportunité de communiquer avec d'autres villes, c'était rare et toujours professionnelle. Peut-être que le jour de ma retraite j'organiserais quelque chose, avec Stain si l'on est toujours ensemble et toujours tous les deux de ce monde.

-"Et comment êtes-vous arrivez jusqu'à notre belle ville de Bryule?"

Belle ville... je m'avançais un peu trop je crois. C'est vrai qu'elle était magnifique, mais personne ne pouvait ignorer les nombreux conflits qui s'y déroulaient. Malgré la beauté de la Ville Haute et les particularité de Centre-Ville, l'Underground était connu de tous. Beaucoup de rumeurs circulaient à propos de cette partie de la ville. Les dangers qui y régnaient étaient réels. Peu de riches osaient s'y aventurer et peu pourraient s'en sortir en y allant.



© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonardo Danteli
La Dame à l’hermine
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 17/05/2017
Emploi : Peintre
MessageSujet: Re: Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed] Lun 7 Aoû - 23:30

 






Un homme de Vitruve ?


Feat. Gleen Reed




-"Comment est-ce là-bas?"

Je réfléchissais… comment décrire Venise ? Je ne savais pas exactement… En général, je faisais mes descriptions par des peintures, non par des mots. Je me massais à nouveau la nuque.

Hmm… comment dire ? Venise est une ville magnifique, berceau de la Renaissance Italienne et des arts avec Florence. Ses canaux circulent à travers toute la ville comme des routes, on circule d’ailleurs souvent en gondole. Et la place Saint Marc, abritant le Palais des Doges de Venise donne directement sur la mer. Elle est entourée d’eaux et de champs aussi. J’ai grandi en sortie de ville avec mon frère, dans un manoir près des champs.

J’espérais avoir satisfait sa curiosité à ce sujet-là… ce n’était pas facile de décrire sa ville natale, surtout de la décrire de manière objective… on aura toujours un peu tendance à l’embellir.

D’ailleurs, c’est très différent de Byrule. Il n’y a pas beaucoup de pauvres, mais ils sont mélangés avec les riches afin de trouver un travail rapidement. Ensuite, nous n’avons pas de maire, mais un doge. C’est un peu pareil, il veille à la prospérité de la ville et à son amélioration. Nous avons quand même différents quartiers pour s’y retrouver, cinq exactement, c’est plus facile pour guider les touristes, car c’est une ville très touristique. Il y a aussi la Guilde des Marchands, à laquelle il faut s’adresser pour pouvoir faire du commerce, elle possède d’ailleurs un palais au milieu de la ville. Et à Venise… rares sont ceux à avoir des esclaves. C’est une ville assez renfermée tout de même, et la plupart des gens sont un peu méfiants, surtout envers les humains.

Je réfléchissais à ce que je pouvais lui dire d’autre, mais à mes yeux, c’était tout.

-"Et comment êtes-vous arrivez jusqu'à notre belle ville de Bryule?"

Je souriais.

J’ai un jour pris un sac de voyage avec mes toiles et mon chevalet et suis parti de chez moi. J’avais envie de voir le monde et j’ai voyagé de pays en pays, de villes en villes. Et puis je suis arrivé ici, mes parents ont alors voulu que je m’établisse ici, trop inquiets pour moi, et on fait les démarches pour m’obtenir un appartement… dans lequel je ne vis plus d’ailleurs, ce qui m’a vraiment fait rester ici c’est mon compagnon.

Je souriais à nouveau, tout content. J’aimais vraiment discuter avec le maire, il était gentil.



©Codage by Littleelda from Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed]

Revenir en haut Aller en bas

Un homme de Vitruve ? [PV Gleen Reed]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Bryule :: Ville Haute :: Mairie-