Revenir en haut
Aller en bas


Forum rpg Yaoi (+18)

Partagez|

Raymond Dexter - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Raymond Dexter
Chef des White-Sun
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 17/06/2017
Emploi : Chef des White-Sun
MessageSujet: Raymond Dexter - Terminé Sam 17 Juin - 4:54

Raymond Dexter


[Nom ♥] Dexter
[Prénom ♥] Raymond
[ÂGE ♥] 48 ans

[Statut Social ♥] Survivant
[Profession ♥] Bras-droit des White-Sun
[Tendance sexuelle ♥] Pansexuel, mais avec un homme seme of course

[Groupe ♥] White-Sun
[Rang ♥] Bras-droit des White-Sun
[Race ♥] Ours polaire

[Particularité et petit plus ♥] Il a les cheveux blancs de naissance et des yeux bruns-rouge qui peuvent paraître rouges lorsqu'il est en colère. Il a toujours sur lui sa Jitte, résiste bien à la douleur et possède une force d'ours. Il n'a pas de queue, ni d'oreilles d'ours cependant.

PHYSIQUE

1 mètre 93 pour 110 kg de muscles pur sang bouillant. Raymond est un homme bien bâti et avec une musculature d'acier. Il a le corps d'un militaire. Ses muscles sont bien découpés et fermes et il n'a aucun scrupule à utiliser la force s'il le faut. Droit et solide, cet homme impose de sa présence. Il est du genre intimidant lorsqu'on ne le connait pas et même en le connaissant...Il ne vaut mieux pas se frotter à lui. Il s'entraîne énormément pour garder la forme et son corps prêt pour le combat. C'est presque une maladie chez lui. L'entraînement peut durer des heures et il ne s'en plaint pas. Vif, habile et fort, il ne recule devant rien. C'est bien pour cela que plusieurs cicatrices ornent sa chair. Elles sont aussi diversifiées qu'horribles. Des traces de morsures, de balles, de lames ou de griffes et pourtant, rien ne semble l'arrêter. Il en retire de chacune une expérience. Que nous soyons d'accord, cet homme malgré ses nombreux entraînements et son passé militaire n'est pas invincible. Il résiste juste très bien à la douleur de par son entraînement acharné. Comme n'importe qui, il a des besoins, des faiblesses et son corps aussi.

Sa démarche est militaire, sévère et sérieuse. Il ne laisse jamais savoir quand il risque d'être violent et a de l'expérience dans la manière de donner des coups sans trop abîmer la chair. Ses mains sont larges et grandes et bien abîmées par le temps tout comme ses bras. C'est cette partie anatomique de son corps qui a été la plus souvent sujette à des blessures à cause des Hybrides traîtres et des esclaves humains qu'il entraînait et dressait pour la Ville-Haute par le passé. C'est de l'un de ses premiers hybrides à dresser qu'il a reçu sa cicatrice au visage. Une blessure qui l'a laissé plusieurs jours à l'hôpital et duquel il se sera vengé depuis.

Ses cheveux sont blancs, le genre de blanc parfait qui le fait passer pour un grand-père, ce qu'il n'est pas puisque cela vient de ses gênes d’ours polaire et de harfang des neiges. Ils sont aussi très soyeux au toucher. Sa coupe est simple, nette et de style militaire. Il respire l'autorité, la dureté. Son regard brun presque rouge est perçant, analytique et calculateur. Il ne laisse rien passer sous ses iris rougeoyants. Son faciès est bien carré, masculin et viril tout comme son corps. Il a la carrure de l’ours, mais aussi sa force. Ce sont bien les seuls traits physiques que le relit à cette espèce, puisqu’il n’est pas de sang pur au contraire.

Côté vestimentaire, il porte des T-shirt bien serrés, moulant les muscles de son corps et ses tablettes de chocolat. Il porte aussi des camisoles militaires tout comme des pantalons longs et des cap d'aciers. Par le passé lorsqu'il dressait, il portait des gants de cuir, mais plus maintenant. Il traîne toujours sa Jitte avec lui pour combattre ou défendre son gang. Autant dire qu’il est le Bras-droit des White-Sun, mais aussi leur garde du corps personnel.


PSYCHIQUE

Raymond est un homme calculateur, strict et autoritaire qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Ne le nions pas, il a son passé dans l’armée dans la peau. C’est un homme qui fera tout pour les siens, le premier à aller au front pour combattre et le dernier à en partir en étant certain que plus aucun White-Sun ne s’y trouve encore. Il est fin calculateur recherchant constamment la solution la plus avantageuse dans ce qu’il entreprend. Si cela est trop risqué, il s’y essaye tout de même, même s’il veut des valeurs sûres puisqu’il veut des résultats immédiats et réels. De plus, il est analytique et ne se privera pas d’observer et de toucher sous tous les angles possibles les nouveaux venus dans le gang, anciens tic de son travail en tant que dompteur d’Humains et de traitres au sein de l’armée.

Lorsqu’il torturait ces gens, il adorait les contraindre dans des petits espaces, de petites cages pas très hautes dans lesquels ne se trouvait ni eau ni nourriture. Il les assoiffait, les affamait et les privait même de lumière, les plongeant dans le noir le plus total. Il existait même des pièces dans les bâtiments des dresseurs qui étaient insonorisées ce qui rajoutait un plus à tout ce qu’il leur faisait déjà subir. Même les portes étaient renforcées et impossible d’ouvrir de l’intérieur. Seul une personne de l’autre côté pouvait l’ouvrir et la fermer et il n’était pas du genre à rester de l’autre côté de la porte. Par moment, il entrait même dans ces pièces pour provoquer ces esclaves en devenir. Raymond installait la terreur psychologique bien avant les coups. Il fallait souvent qu’il reparte de zéro avec ses moins que rien pour en faire quelque chose de potable, puis de vraies esclaves sans ambition et bien dociles. Enfin, tout cela était l’ancien Raymond. Maintenant toute son expérience va au groupe qu’il aide à diriger et sa violence, contenue à l’intérieur de lui. Il essaye d’être quelqu’un de bien, mais n’y arrive pas toujours, le passé refaisant parfois surface dans ses gestes et actions, mais aussi dans ses prises de décision.

Il sait se montrer discret et digne de confiance puis, il a l’air d’un homme qui prend son travail au sérieux et ce n’est pas peu dire. Il semble rustre, brutal, mais surtout il n’a pas sa langue dans sa poche. Pourtant, il connait les bonnes manières et la civilité et il ne laissera jamais quelqu’un dans le besoin même si c’est un piège. Sachant bien se défendre et répliquer contre ceux qui veulent du mal au White-Sun, c’est bien les seuls moments où il prend du plaisir à faire la violence, sinon, il reste froid et garde un visage plus ou moins impassible. C’est un homme qui ordonne et ne demande pas. Il a la voix forte et le ton utilisé à l’armée. Il ne faut pas le mettre en colère, ça c’est certain.

Aussi, il n’est pas le genre d’homme à dire ce qu’il aime ou ce qu’il n’aime pas. Ce qui lui est personnel, il le garde pour lui. Cependant, il est clair et direct concernant sa sexualité. Il n’est pas gay à proprement parlé. Peu importe les avances des hommes du gang, il ne bronche pas une seule seconde. Raymond n’est pas homophobe, loin de là, mais sera franc quant à sa pansexualité et surtout, le fait qu’il ne s’intéresse plus à personne depuis bien longtemps. Parce que oui, c’est le genre  d’homme à être fidèle en amour. Il ne parle cependant pas de son passé amoureux pour son propre bien, ne voulant pas ressasser les vieux souvenirs de son ancien couple heureux.

Une chose est certaine, il est toujours en train de fumer le cigare ou ce qui s'y rapproche le plus lorsqu'il n'en a pas sous la main. En d'autre termine, il est un gros fumeur. Il est aussi un homme très manuel et se fait ses propres cigares quand il a le temps et les ressources. Il n'a pas peur de mettre les mains à la pâte pour aider son gang.


HISTOIRE

Raymond est né sur les terres de Bryule, dans la grande cité du même nom dans le Centre-ville. Fils unique, il n’a eu que lui-même et ses deux parents durant toute son enfance. Pas de grands-parents que ce soit du côté de son père porteur ou de son père «ensemenceur». Il ne fut donc pas gâté par ces derniers et ne reçut jamais trop de cadeaux lors de ses anniversaires. Son père porteur, un homme strict et de valeurs et son autre père, un homme pieux et doux l’éduquèrent sur les mœurs et la morale, sur le respect et les règles à suivre en société. Cependant, dès son entrée à l’école, cela changea un peu pour le jeune enfant. En effet, éduqué par des enseignants très sévères sélectionnés par ses pères, cela fut encore plus rude et strict qu’à la maison. S’il ne faisait pas ce qui était demandé, les professeurs sévissaient par des coups de règle sur les doigts. Les convictions et la morale de ses parents furent énormément évoquées dans son éducation, mais Raymond resta un enfant droit et sage. Jamais rien pour contrarier qui que ce soit. Il faisait ce qu’on attendait de lui le plus souvent.

C’était bien évidemment avant son entré dans la puberté et l’adolescence. Dès ses douze ans, le jeune homme devint insupportable, insoutenable et quelque peu enclin à la violence. Plus personne n’arrivait à le contenir, à le maintenir en place. Ses parents malgré les punitions et les privations n’arrivèrent à rien avec lui. Raymond était devenu un jeune homme plein d’hormones, de testostérone et de colère. Tout allait de travers à la maison. Plus le jeune homme grandissait et vieillissait, plus il devenait violent, irrespectueux et impoli. Il était carrément dans la passe rebelle de son adolescence. C’est pourquoi dès qu’il eut dix-sept ans, son père n’arrivant plus à supporter son propre enfant l’enrôla de force dans l’armée ou du moins, il l’envoya en pension en attendant qu’il puisse y entrer pour de bon à la majorité.

Son père porteur était un homme strict, certes, mais dans l’armée, les hommes d’influence l’étaient cent fois plus. Là-bas, Raymond appris réellement ce que s’était que de recevoir des ordres et de subir les conséquences de ses paroles et de ses actes. Dès lors, le jeune homme prit exemple sur eux, trouvant l’armée inspirante et apte à lui apporter un défouloir pour sa violence et sa colère. De la milice et simple soldat, il finit au cours des ans à monter les échelons et il put avoir accès au dressage des Humains et des Hybrides traitres. Seulement trois ans à peine après sa venue dans l’armée et sa majorité à 21 ans. C’était une montée fulgurante, mais mûrement réfléchie par ses supérieurs aux vues de sa violence. Il avait alors 24 ans quand il devint officiellement dresseur d'esclaves.

Raymond passa cinq années entières à dresser les nouveaux esclaves, mais surtout les plus récalcitrants qu’il adorait torturer psychologiquement. Ils devenaient rapidement dociles et réceptifs avec lui et ses manières plus qu’inhumaines. Puis, à l’âge de 29 ans, il le rencontra…l’homme qui changea sa vie, celui qui fit battre son cœur pour la première fois. C’était tout un homme, un humain des bas-fonds, de ceux qu’il rencontrait si souvent, mais qui avait un petit plus. Cette étincelle dans le regard qui l’avait tout de suite attiré.

Avec lui, ça avait été une guerre psychologique, bien plus qu’une guerre physique. Il répliquait à tout par les mots, jamais par la rage, ni l’insolence. Il avait su être calme, patient et par les mots, il avait fini par atteindre le cœur de l’ours polaire. Il avait fini par le connaître par cœur et Raymond en tomba amoureux sans y prendre garde.  Cela fut dévastateur pour lui.

C’est pourquoi une nuit, alors que Raymond était de service, il le laissa partir, s’enfuir. Il ne pouvait laisser l’homme qu’il aimait vivre en cage, devenir un être qu’il n’était pas. Il avait compris que ce qu’il faisait était mal. La vision du monde de Ted l’avait changé et son amour aussi. Cette nuit-là, ce ne fut pas que Ted qui déserta les lieux, mais tous ceux qui furent mis au dressage. Cage après cage, cellule après cellule, Raymond les ouvrit toutes et permit aux hommes de s’échapper, non sans blessure et se battre. Ce fut la révolte de la grande ourse. En plein hiver plus de vingt personnes retrouvèrent leur liberté, mais une dizaine de personnes y perdirent la vie.

Ce fut aussi cette nuit-là que l’ours blanc choisit de déserter son poste et l’armée pour devenir un rebelle, un défenseur des droits humains. Il usa de toute sa colère et de toute sa violence pour se battre contre les vigiles et les soldats en place ce jour-là. Le sang coula, mais ce fut tout de même une petite victoire. Raymond et Ted se retrouvèrent dans l’Underground de justesse, s’y faisant leur place et y survivant tant bien que mal. Ils devinrent un couple, des amants, puis un jour, trois mois plus tard, l’armée prit sa revanche sur le dresseur.

Sans qu’ils ne puissent s’y attendre, elle frappa en traître et tua Ted sous les yeux de l’hybride. Ce n’était pas qu’une simple exécution, non, ce fut un acte mûrement réfléchi pour abattre Raymond, pour le blesser directement au cœur, ce qui fut un brillant succès. Sans pouvoir y faire quoi que ce soit, l’ours blanc dû regarder l’homme qu’il aimait être assassiné devant ses yeux, incapable de bouger, de se défendre. Cela le fit hurler de douleur, mais aussi de rage. Cette journée-là, Raymond connu la douleur de perdre un être cher et la peine profonde d’un cœur brisé. On le battit à mort, pendant des heures, puis, l’armée l’abandonna sur les terres arides de l’Underground, certaine qu’il ne survivrait pas à ses blessures. Le lendemain, c’était son anniversaire. Le lendemain de cette journée infernale, il aurait 30 ans.

C’est là qu’il rencontra le chef des White-Sun, le tout premier chef du gang, même si l’on ne pouvait pas appeler ça un gang. C’était la pagaille totale. Là-bas, Raymond fut soigné, logé et nourri et on lui donna une arme, une Jitte qui ne le quitterait plus jamais. C’était son arme de prédilection lorsqu’il était dresseur, mais aussi en tant que soldat. Pas besoin d’avoir une arme à feu ou une larme pour vaincre l’ennemi. Tout ce qu’il fallait s’était une stratégie et de l’appliquer pour qu’elle fonctionne.

C’est ainsi que l’homme an passé mouvementé passa huit mois en convalescence auprès de cette homme et de son groupe qui n’en était pas vraiment un. À dire vrai, les White-Sun n’avait aucune hiérarchie, aucune stratégie, n’étant que du free for all, entre mesquinerie et vol. Personne n’écoutait se leader improvisé qui au fond était le pire de tous. Cependant, Raymond en avait tout de même le plus grand des respects, lui ayant sauvé la vie. Puis une nuit, il rencontra un jeune humain qui comme lui avait tout perdu et qui était sévèrement blessé. Ce jeune homme s’appelait Drick.

Il l’accueillit dans son taudis et s’occupa de lui, l’empêchant de repartir à sa propre mort alors qu’il était blessé. Il lui redonna des forces et lui promit de l’aider lorsque le moment serait venu. Au fil des années, ils devinrent père et fils tout en étant White-Sun. Oscar entra aussi dans sa vie, devenant le chef que l’ours polaire avait toujours attendu de suivre. Étant là depuis le tout début, ayant donné du sien continuellement pour ce groupe dépareillé, instable, il devint un pilier fort de ce rassemblement et le bras-droit du chef du gang. Il était un roc, un homme prêt à défendre les siens au péril de sa vie, toujours le premier sur le champ de bataille et le dernier à en partir. Il était le gardien des White-Sun et il considéra au fil des années que ce gang était comme sa famille. Drick vécu chez lui et il lui montra bien d’autres choses que son ancien maître ne lui avait pas montré. Et même encore aujourd’hui àgé de 48 ans pour l'ours polaire, les deux hommes se comprennent sans avoir à prononcer le moindre mot. Tel père, tel fils.



♥VOUS♥

[Pseudo:] Norivii
[Âge: ] 26 ans u.u
[Comment vous nous avez trouvé?] fonda et dc
[Nom et origine de votre avatar:] Smoker, One piece
[Un petit mot?] ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Hebimort
Entraîneur des Blackgun
avatar
Messages : 469
Date d'inscription : 03/02/2017
Emploi : Entraîneur des Blackgun
MessageSujet: Re: Raymond Dexter - Terminé Sam 17 Juin - 5:04

Owi Rayyyyyyyyyyyyyyyyy! Rebienvenue chou!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raymond Dexter
Chef des White-Sun
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 17/06/2017
Emploi : Chef des White-Sun
MessageSujet: Re: Raymond Dexter - Terminé Mer 28 Juin - 15:56

Fiche terminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Hebimort
Entraîneur des Blackgun
avatar
Messages : 469
Date d'inscription : 03/02/2017
Emploi : Entraîneur des Blackgun
MessageSujet: Re: Raymond Dexter - Terminé Ven 30 Juin - 19:53


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Raymond Dexter - Terminé

Revenir en haut Aller en bas

Raymond Dexter - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Bryule :: Gestion du personnage :: Présentation :: Présentations Validées :: White-Sun-