Revenir en haut
Aller en bas


Forum rpg Yaoi (+18)

Partagez|

Engel W. AMOS ~ The Wolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Engel W. Amos
The Wolf
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 03/07/2017
MessageSujet: Engel W. AMOS ~ The Wolf Lun 3 Juil - 16:52

Engel W. Amos


[Nom ♥] Amos
[Prénom ♥] Engel Wolfgang – plus communément connu sous le pseudonyme "Wolf"
[Âge ♥] 29 ans

[Statut Social ♥] Moyen
[Profession ♥] Combattant en arène et petits boulots éphémères
[Tendance sexuelle ♥] Seme

[Groupe ♥] Indépendant
[Rang ♥] The Wolf
[Race ♥] Humain, du moins pour ce qu’il en sait

[Particularité et petit plus ♥] Divers tatouages sur son corps, que ce soient ses bras, son dos, son bas-ventre, et dont la signification n’est connue que de lui seul. De nombreuses cicatrices, plus ou moins visibles, vestiges d’un passé qu’il n’arrive pas à fuir. Parfois un collier formé de quelques perles ou un bracelet en cuir qu’il enfile sans vraiment y penser. Et surtout, le masque.

PHYSIQUE

Un éclat de lumière attire son regard, un objet qui brille un peu plus loin. Il se rapproche, le ramasse, l’observe attentivement. Ce n’est qu’un morceau de miroir brisé qui a reflété la lueur de la lune sous un angle bien précis. Désormais, il n’y voit plus que ses yeux sous quelques mèches rebelles, un regard sombre et perçant malgré ses iris clairs, d’une couleur ambrée, voire dorée lorsque le soleil les illumine. Et pourtant, d’aucuns pourraient affirmer que ses yeux sont aussi noirs que la haine qui l’habite mais, après tout, cela n’est peut-être dû qu’à la peur qui les envahissait quand ils avaient affaire à lui. Il incline légèrement l’éclat de miroir pour contempler le reflet de son nez, sa bouche puis son menton. Du sang coule du coin de ses lèvres pâles et sa joue gauche est meurtrie du dernier coup de poing qu’il a reçu avant de semer ses poursuivants. Il a eu de la chance, il aurait pu y avoir un couteau dans cette main, ou pire, un flingue. Bien sûr, il aurait pu sortir sa propre lame qu’il garde constamment fixée dans son dos à son jean usé mais, cette fois, ses adversaires étaient trop nombreux, il ne pouvait pas courir le risque de les laisser prendre le dessus.

Du dos de la main, il essuie le sang qui coule sur son menton rasé – au contraire des angles de sa mâchoire souvent recouverts d’une barbe de quelques jours – puis il passe sa main calleuse dans ses cheveux, entremêlant ses doigts dans des mèches d’un noir de jais pour les ramener en arrière et se dégager la vue. Dans un geste machinal, il laisse finalement sa main glisser sous son T-shirt pour aller effleurer une des nombreuses cicatrices de son torse musclé, la plus visible de toutes mais pas forcément la plus grande, bien que ce soit la seule qui ait vraiment marqué profondément son esprit. Un soupir de lassitude lui échappe juste avant qu’il n’attrape le masque accroché à sa ceinture pour le plaquer contre son visage. Une tête de loup dont les deux oreilles font souvent prendre son ombre pour celle d’un hybride. L’instant d’après, il n’est plus là.

Ce n’est plus qu’une ombre qui se faufile dans une ruelle. Une ombre imposante à la démarche souple, qui reste alerte aux moindres bruits et mouvements qu’il détecte aux alentours. A l’intersection de deux rues, l’ombre bifurque dans ce qui semble être une impasse mais, quelques mètres plus loin, la voilà qui escalade sans peine la grille bloquant le passage. L’ombre saute de l’autre côté et se réceptionne avec l’aisance de l’habitude, puis elle repart au pas de course, alertée par un bruit anormal non loin d’elle.
Ce n’est plus qu’une ombre, celle d’un homme devenu loup.


PSYCHIQUE

L’ombre s’est arrêtée. Voilà un moment déjà que ses poursuivants sont semés. Une bande d’amateurs, pas fichus de le suivre efficacement malgré leur nombre… Enfin, tant mieux, au moins sera-t-il au calme. La lueur de la lune peine à traverser la frondaison des arbres sous lesquels il s’est réfugié mais il n’a pas besoin de voir pour se repérer. L’habitude prend le pas sur ses sens et il se dirige sans erreur devant un petit cairn qu’il avait formé presque un an auparavant. Tout en retirant son masque, il s’assied devant le monticule de pierres, à même le sol humide recouvert de divers cailloux, jeunes pousses et branches cassées. Le confort n’a jamais eu une réelle importance pour lui. L’homme ferme les yeux et s’imprègne des bruits de la forêt pour se recueillir, retrouvant son calme habituel. Lorsqu’il rouvre enfin les yeux pour river son regard sur les pierres qui lui font face, ce dernier est empli d’un ancien chagrin qu’il ne parvient pas à chasser. Les larmes sont taries depuis longtemps mais cela ne l’empêche pas de venir régulièrement devant cette tombe, reflet d’un passé encore trop présent dans son esprit. Non pas qu’il soit nostalgique du temps passé mais la perte d’un être cher a laissé chez lui une plaie qui ne se refermera pas tant que sa rancune ne sera pas apaisée.

Bien qu’Engel ne semble pas l’être à première vue, il reste un être sentimental et les peines qui touchent cette dimension sont les plus difficiles à guérir. Voilà ce qu’il lui en coûte pour s’être attaché trop facilement à un être si fragile. Le loup et l’agneau, beaucoup en avaient ri… Mais Wolfgang n’est pas homme à se soucier de l’avis des autres le concernant. Il n’avait simplement pas su résister à cette fraîcheur de vivre, la douceur qu’il cache sous un aspect brut de décoffrage avait pris le dessus sur son caractère taciturne. Au final, son côté paternaliste s’est retourné contre lui. A avoir voulu jouer le protecteur, il se retrouve seul et blessé. Malheureusement pour lui, ce qu’il considère désormais comme une faiblesse est ancré dans son être et lorsque, dans l’underground, il voit un être faible en péril, il ne peut s’empêcher de vouloir lui porter secours. A l’époque, son protégé avait trouvé ça attachant… L’humain n’a que faire d’être séduisant ou agréable aux yeux du monde, pourtant le fait de lui plaire avait suffi à le rendre heureux.

Wolf’ se relève au bout d’un certain temps dans l’optique de rentrer chez lui. Enfin, chez lui… juste un vieux taudis duquel il doit fréquemment chasser des squatteurs un peu trop audacieux. Cela dit, ce sont à chaque fois de nouvelles têtes ; il a beau savoir être patient par moments, l’homme passe aussi très rapidement d’un calme olympien à une violence qui ne permet aucune négociation. Il a l’habitude et sait se battre, c’est peut-être d’ailleurs à cause de ça qu’il a développé un caractère parfois provocant, simplement pour pousser les autres à bout et avoir un moyen d’évacuer cette pression constante qu’il sent bouillir dans son corps. Les combats à répétition ont amené son corps à devenir bien plus résistant à la douleur que beaucoup d’autres. Il aime l’adrénaline du combat, elle lui permet de se sentir vivant, surtout maintenant qu’il se retrouve seul, aussi n’hésite-t-il pas à mettre sa vie en jeux. A ce stade de sa vie, la vie au jour le jour est ce qui lui convient le mieux. Cela peut d’ailleurs étonner ceux qui l’ont connu auparavant, ceux qui ont connu l’homme qui réfléchissait toujours avant d’agir. Aujourd’hui, il fonctionne autant à l’instinct qu’à la réflexion ; dans certaines situations, et notamment en cas d’urgence, il ne débattra pas trois heures avec lui-même avant d’opter pour une solution plus ou moins radicale. Et quand il s’agit de défendre ce qui lui appartient, Engel ne fait aucun cadeau, c’est d’ailleurs pour ça que les profiteurs qui tentent de s’installer chez lui ne tentent pas la chose une seconde fois.

L’ombre a repris son chemin. Le soleil commence à poindre à l’horizon et, comme trop souvent à son habitude, Wolf’ n’a pas fermé l’œil de la nuit. Les insomnies le hantent depuis sa mort. La nuit est devenue son asile, sanctuaire étoilé qu’il a apprivoisé au cours de ses errances…


HISTOIRE

Le jour filtre à travers des volets qui ne tiennent plus que sur un gond. Allongé sur ce qui lui sert de couchette, il se tourne et se retourne sans trouver le repos. Lassé par ces insomnies régulières, il finit par se perdre dans la contemplation du plafond – vieux, sale, menaçant de s’écrouler à la moindre secousse un peu trop violente – et dans ses souvenirs.

Les cris d’encouragement faisaient bourdonner ses oreilles. Son nom était scandé par un public enfiévré et il aimait ça. Les combats étaient son pain quotidien. Il ne vivait que pour faire couler le sang, briser des os, rapporter de l’argent. Se battre était ce qu’il faisait de mieux et son maître mettait son talent à profit. Il n’avait beau être qu’un humain, déchet parmi tant d’autres, dans l’arène il était acclamé par les parieurs, il menait la danse et on l’adorait pour ça. Mais… sitôt le pied posé hors de l’arène, il redevenait un esclave sans valeur, simplement bon à satisfaire les moindres désirs de l’hybride qui avait mainmise sur lui, quels qu’ils soient. Sa vie se résumait à servir et il s’en accommodait… plus ou moins.

Il soupire et se tourne sur le côté, sa tête posée sur un bras. Ces réminiscences ne sont jamais agréables et, pourtant, il ne peut s’empêcher de replonger dans son passé. Soudain, un bruit attire son attention et son regard se pose sur un invité surprise, un chat errant qui a pour habitude de lui rendre visite assez souvent, en quête de nourriture ou de chaleur. Cette fois, le loup n’a rien à lui donner à manger, tous ses placards sont vides, il ne sait même pas qui de lui ou des squatteurs a consommé ses dernières denrées. Bah, ce n’est pas grave, il a l’habitude de supporter la faim, il se trouvera quelque chose à avaler un peu plus tard, après avoir réussi à se reposer un peu. Un miaulement l’empêche de perdre une nouvelle fois dans ses pensées. Engel ancre son regard dans celui du chat et, à cet instant, il sent son cœur se serrer.

Ces yeux-là, il s’y était noyé tellement souvent… Deux orbes aux pupilles félines, seule manifestation d’une hybridation diluée, souillée par le gène humain. La première fois qu’il les avait vues, c’était en rentrant d’un combat particulièrement sanglant. Un garçon d’une quinzaine d’années tout au plus, tout juste acquit par leur maître commun, qui l’accueillait timidement avec un gant humide et des bandages pour panser ses blessures. Les soins s’étaient déroulés dans un silence complet, le garçon restant concentré sur ce qu’il faisait tandis que le loup l’observait minutieusement. Cette première fois fut le début d’une longue série, le chat était toujours présent pour soigner son aîné, seuls moments de répits que leur maître leur accordait. La plupart du temps ils restaient silencieux mais, parfois, Engel faisait entorse à la règle et essayait de percer la carapace de timidité du jeune. Il lui fallut insister, persévérer pour obtenir des premières réponses satisfaisantes à ses questions. Ses efforts furent largement récompensés lorsqu’il distingua pour la première fois un sourire s’épanouir sur les lèvres de l’hybride esclave…

En se remémorant la douceur de ses traits, les yeux clos, il fait naître sur ses propres lèvres un sourire empreint d’une profonde tristesse. Jamais plus il ne verra son visage si rayonnant, ni n’entendra son rire si communicatif… Jamais plus il ne pourra sécher ses larmes, ni le protéger des autres… A cela, il a lamentablement échoué.

C’est une course effrénée pour la survie. Pas la sienne. Celle d’un autre. Du seul qui compte…

« Gabriel ? »

Le cœur battant d’angoisse, il fouilla les moindres recoins du bâtiment. Il aurait dû être là, ils s’étaient donné rendez-vous.

« Gabriel ! »

Il avait envie de vomir, l’épouvante le gagnait peu à peu, il avait l’impression de devenir fou.

« GABRIEL ! »

Le loup était arrivé trop tard. Son espoir s’éteignait, laissant place à une souffrance psychique qui dépassait de loin toutes celles que son corps avait pu subir jusque-là. Il savait. Il n’avait pas besoin de confirmation visuelle pour savoir qu’il avait perdu ce qu’il avait de plus cher. Il le sentait. Puis il n’y eut plus qu’un cri inhumain, un hurlement de rage et de douleur.


Engel rouvre les yeux au moment où le chat grimpe sur sa paillasse pour venir se blottir contre lui. Bien qu’il ne soit pas d’humeur à la cajolerie, il ne parvient pas à repousser son compagnon à poils. Il a toujours eu un faible pour les petites choses mignonnes et, selon lui, les chats entrent clairement dans cette catégorie. Les mâchoires serrées, il pose doucement sa main sur l’animal pour tenter de retrouver son calme. Si seulement il avait suivi son instinct cette fois, plutôt que de faire confiance…

«  C’est un espion, il n’attend plus que le bon moment pour nous porter un coup bas, nous ne pouvons pas le laisser faire. Tu dois l’éliminer. »

Les secondes qui suivirent furent le théâtre d’une tentative d’agression accompagnée d’une flopée d’injures et de promesses de mort. Heureusement pour lui, le supérieur d’Engel avait prévu le coup et du renfort était présent dans la pièce. Un sourire cruel se dessina sur ses lèvres lorsqu’il reprit :

« Je me doutais bien que tu réagirais ainsi… C’est pour ça que j’ai envoyé quelqu’un de plus efficace faire le boulot avant toi. Mais je voulais savoir ce qui compte le plus pour toi, notre cause à tous ou la vie d’un traitre. Maintenant, je sais. »

Wolf’ parvint à échapper à l’emprise de ceux qui l’avaient retenu et se précipita dehors pour retrouver son compagnon. Si seulement il avait suivi son instinct… Mais non, il avait fallu qu’il réponde à la convocation de son supérieur plutôt que de rejoindre directement Gabriel. Et au final, c’était un temps précieux qu’il avait perdu. Pourvu qu’il n’arrive pas trop tard…


Le loup se redresse d’un bond sur sa paillasse, faisant du même coup sursauter et déguerpir le félin. Il n’en peut plus de ce passé qui le harcèle dès qu’il essaye de se reposer. Il a besoin d’aller faire un tour. Engel attrape une veste dans ses affaires et part courir le long du chemin de fer après avoir attaché son masque à sa ceinture. Même s’il ne l’enfile que très rarement de jour, il ne sort jamais de chez lui sans ce signe distinctif. La nuit, s’il lui arrive d’aller dans les quartiers surveillés, il le met sur son visage pour que son ombre ressemble à celle d’un hybride. Parfois aussi, il l’enfile pour les combats. Nombreux sont ceux à avoir déjà entendu parler de lui, que ce soit pour son passé chez les Blackgun ou pour ses victoires en arène. Vestige matériel de son époque en tant qu’esclave, il l’avait volé juste avant de s’enfuir avec Gabriel pour atterrir dans un des deux gangs de l’Underground.

Le choix des Blackgun avait d’ailleurs plus tenu de l’ignorance que d’une réelle volonté de tuer des hybrides ; simplement Engel avait eu conscience qu’ils auraient du mal à s’en sortir dans un endroit inconnu et hostile sans un minimum d’aide. Ensuite, le hasard avait fait en sorte qu’ils rencontrent un membre d’un groupe plutôt que de l’autre. S’il avait su comment tout cela finirait… De huit ans son aîné, il avait pris le garçon sous son aile dès leur première rencontre et s’était juré de le protéger. A la place, il n’avait réussi qu’à l’entrainer chez ses bourreaux…

Tout en continuant de courir, Wolfgang lève les yeux vers le ciel dégagé. Il est encore tôt, la température reste agréable. Et une fois encore, une idée effleure son esprit. Bien que son cœur ne veuille pas y croire, il ne saura jamais s’il y avait une once de vérité dans l’accusation contre Gabriel…


♥VOUS♥

[Pseudo:] Camille
[Âge: ] 24 ans
[Comment vous nous avez trouvé?] Par hasard en allant de forum en forum
[Nom et origine de votre avatar:] OC – Z-PICO
[Un petit mot?] Je reprends le rp après quelques temps de pause ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley
Blackgun déchu
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 19/02/2017
Emploi : Ancien éclaireur en chef des BG
MessageSujet: Re: Engel W. AMOS ~ The Wolf Lun 3 Juil - 17:29

Bienvenue et courage pour ta fiche! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mao-You Ren
XX - Judgment
avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 02/06/2017
Emploi : Propriétaire d'un bar & Politicien
MessageSujet: Re: Engel W. AMOS ~ The Wolf Lun 3 Juil - 17:39

Bienvenue ! (≧∇≦)/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jahan Dwight
Walking In Shadows
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 26/04/2017
Emploi : Homme de main chez les Blackgun
MessageSujet: Re: Engel W. AMOS ~ The Wolf Lun 3 Juil - 18:04

Welcome !!!

Au plaisir de te voir in rp! x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Hebimort
Entraîneur des Blackgun
avatar
Messages : 469
Date d'inscription : 03/02/2017
Emploi : Entraîneur des Blackgun
MessageSujet: Re: Engel W. AMOS ~ The Wolf Lun 3 Juil - 18:19

Bienvenue à toi ! Impatient de t'affronter en arène huhu

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille J. Blossom
The Jabberwocky
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 22/06/2017
Emploi : Homme de main.
MessageSujet: Re: Engel W. AMOS ~ The Wolf Mar 4 Juil - 8:23

*fangirlise* Bienvenu parmi nous et bon courage pour cette reprise ! J'adore l'avatar que tu as pris c'est vraiment un De mes OC préférés. Et j'ai beaucoup aimé Le physique, Bon courge pour la suite :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel W. Amos
The Wolf
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 03/07/2017
MessageSujet: Re: Engel W. AMOS ~ The Wolf Mar 4 Juil - 16:26

Merci à vouuuuus ! ♥♥

Je continue la suite de la fiche, je pense que j'en posterai plus d'ici ce week-end \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Hebimort
Entraîneur des Blackgun
avatar
Messages : 469
Date d'inscription : 03/02/2017
Emploi : Entraîneur des Blackgun
MessageSujet: Re: Engel W. AMOS ~ The Wolf Mar 4 Juil - 17:07

Super! =3 si tu as des questions n'hésite pas à me mp, je me ferais une plaisirs de te manger... heu d'y répondre. han3 Et n'hésite pas non plus à passer en cb si tu as le temps, on a beaucoup de Québécois! On est envahiiiiiiiiiiiis même! ils ont prit le contrôle =X du coup les horaires de co des gens sont assez étrange ♥️

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel W. Amos
The Wolf
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 03/07/2017
MessageSujet: Re: Engel W. AMOS ~ The Wolf Sam 8 Juil - 20:00

Et voilà, c'est terminé !

J'espère que l'histoire est suffisamment cohérente malgré sa narration décousue, et surtout, que je n'ai pas commis de grosse bourde. Si c'est le cas, je changerai ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon
Robin Hood
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 04/07/2017
MessageSujet: Re: Engel W. AMOS ~ The Wolf Sam 8 Juil - 20:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Engel W. AMOS ~ The Wolf

Revenir en haut Aller en bas

Engel W. AMOS ~ The Wolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Bryule :: Gestion du personnage :: Présentation :: Présentations Validées :: Indépendant-